♛ ♛ ♛ ♛ ♛ ♛ ♛ ♛ ♛ ♛ ♛ ♛ ♛
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Omae Hotaru - If I don't have to do it, I won't.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Hotaru Omae

Hotaru Omae

♛ Messages : 156
♛ Date d'inscription : 01/07/2012
♛ Age : 23

♛ Informations
Âge:
Groupe:
Métier: Discipline ou Métier

Omae Hotaru - If I don't have to do it, I won't. Empty
MessageSujet: Omae Hotaru - If I don't have to do it, I won't.   Omae Hotaru - If I don't have to do it, I won't. EmptyLun 2 Juil - 21:22




OMAE HOTARU

Omae Hotaru - If I don't have to do it, I won't. 351012Omaehotaru
Identitycard
let me know more about you

Me&mystory
Histoire ♣ Caractère ♣ Physique

my story...



Fruit d’un amour voué à l’échec, Hotaru est né dans une famille dont la cohésion était bien loin d’être parfaite. Cadet d’une famille deux enfants, il n’avait qu’une grande sœur comme compagnon de jeux. Mais un écart de près de huit ans n’est pas toujours favorable à la bonne entente. Aussi le jeune garçon avait dû très tôt apprendre à se débrouiller seul. S’il n’était pas dans les querelles de ses parents, il se trouvait plonger dans celles de sa sœur ainée, et s’il parvenait à échapper à toutes ces disputes, il se retrouvait seul. Durant les premières années de son existence, il jonglait donc entre le bouc-émissaire et l’asocial, passant tout son temps enfermé dans sa chambre à s’occuper et jouer seul, sans non plus demander son reste. Une vie terrée dans les méandres d’une pièce aussi blanche qu’un bloc d’hôpital dont seuls les rideaux d’un vert plutôt gai animait la pièce d’un semblant de vie et de couleur. On ne peut dire qu’Hotaru animait beaucoup la pièce. Très jeune déjà il souffrait de l’insuffisance d’énergie, son corps non apte à lui fournir une dose raisonnable pour son âge. Aussi restait-il étendu sur son lit la plus grande partie des journées, récupérant de ses actions empreintes de folies lui drainant toute énergie vitale. La jeunesse n’était, d’ores et déjà, pas de tout repos.

Ses parents n’y tenant plus, choisirent de divorcer alors qu’Hotaru était âgé d’à peine huit ans. Un cas assez exceptionnel, chaque parent eu la garde d’un des deux enfants, ainsi cela s’était-il conclu. Aussi le jeune garçon se vi t-il séparer de sa sœur, lui étant placé sous la garde de sa mère. Une mère dépressive teignant son quotidien de drogue, une mère sur qui il ne pouvait définitivement pas compter. Il assumait le rôle du fils et père, s’occupant de sa mère comme s’il s’agissait de sa fille. Non, plutôt comme s’il s’agissait d’une patiente dont il était le médecin. La demeure familiale transformée en un hôpital psychiatrique ou presque. Les états de folie de sa mère s’aggravaient avec les doses de drogue qu’elle prenait dans le dos du jeune garçon. Et comme pour couronner le tout, elle choppa un cancer dont elle mourut après seulement quelques mois.

Hotaru fut donc replacé chez son père qui l’accueillit sans grand enthousiasme, déjà remarié après quatre ans de séparation sans contact. Il lui semblait plus débarquer dans une famille adoptive inconnue que dans un foyer familial avec qui il entretenait des liens de sangs. Sa sœur avait gardé la mauvaise habitude de le taquiner pour un rien mais déjà notre protagoniste avait arboré son visage peu expressif, partisan du moindre effort, conservant la moindre goutte de sueur. La mort de sa mère ne l’ayant pas le moins du monde affecter. Après tout, elle avait cessé d’être sa mère le jour où elle était devenue sa patiente, contre son gré d’ailleurs. Quant à son père, il était devenu un puissant homme d’affaire. Tant et si bien qu’il partait toujours à droite, à gauche avec sa nouvelle compagne pour son travail. Aussi la maison était léguée aux bons vouloirs de deux enfants Omae.

Lorsqu’il fut en âge d’adhérer dans un lycée, son père était en voyage d’affaire et, exceptionnellement, donna le droit parental sur Hotaru à sa sœur aînée qui ne se fit pas priée pour lui trouver une académie pour garçon où les Nekos et les Humains vivent sur le même pied d’égalité. Tout ceci contre le gré du jeune homme n’ayant pas son mot à dire. De toute évidence, il n’avait pas non plus cherché à se rebeller contre la décision de sa sœur. Cela lui aurait demandé un effort dont il se serait bien passer. Ainsi finit-il par poser les pieds à la Neko Academia, en milieu de cycle pour couronner le tout. Eh bien, il n’était pas gâté par mère nature le petit. Qui plus est, il s’agissait de sa première expérience aux contacts des Nekos dont son existence avait été dépourvue jusque-là.


my character...


Hotaru n’est pas une personne très compliquée aux premiers abords. En effet, ceux qui ne le connaissent que de vue vous diront que c’est un jeune homme mystérieux, pas très sociable et certainement très froid. Même si certains de ces aspects demeurent réels, il ne faut pas non plus tout voir en négatif… Certes, le jeune homme ne fera pas forcément le premier pas pour aller voir une personne si cela n’est pas utile ou du à son travail. Mais n’allez pas croire qu’il est timide. Non, c’est juste qu’il s’en fiche. Voilà d’ailleurs un de ses défauts : il s’en fou. Bon nombres de choses n’attirent pas le moins du monde son attention. Il aura tendance à ne pas s’intéresser aux gens trop « ordinaires » tels que les fashionista ou les racailles… Non, si tu veux avoir une chance de l’intéresser, autant que tu aies des choses différentes à raconter que des histoires ordinaires. Bon, il n’est pas non plus nécessaire de lui déballer toute votre science car il trouvera un moyen, aussi distingué soit-il, pour vous faire comprendre que cela le gave. Questions relations sociales il n’est pas vraiment compliqué. Si tu t’avises de le faire chier, il te rembarrera sur le tact ou t’ignoreras avec une simplicité déconcertante. D’un autre côté, si tu choisis de ne pas t’imposer, tu n’arriveras à rien. C’est un fait, seul ceux qui s’imposent parviennent à se faire une place dans la vie quotidienne du jeune homme. Malgré tout, cela n’implique pas le fait qu’il te voit différemment. Bien au contraire, tu resteras toujours une personne banale à moins que tu ne lui aies témoigné du contraire. Quant à la distinction entre humain et neko, il n’y prête aucune attention. Sur ce point de vue, il considère tous ce bas monde sur le même pied d’égalité. Ne vas pas croire pour autant qu’il est le genre de personne au caractère égocentrique et un peu trop fier de sa propre personne. Je dirais même qu’il est bien loin de se tenir en estime. Contrairement à ce que l’on pourrait croire, il doute énormément de ses capacités et de sa propre personne. Mais s’il y a bien une chose qu’il sache parfaitement, c’est qu’il possède un corps aux ressources énergétiques anormalement faibles. Plus mou tu meurs ! Ta fainéantise te perdra...

Je n’ai guère prêté d’attention au fait qu’il se mette en colère, mais la raison est, elle aussi, la preuve que son statut de paresseux n’est pas pris à la légère. Certes, il y a bien des choses qui l’agacent, et même un paquet plutôt important si je ne m’abuse. Mais il s’avère que, même énervé, il en reste impassible. C’est un être cérébral qui pense plus que ne parle. Aussi s’énervera-t-il mentalement et non physiquement en face de toi. Ça peut paraître étrange en soit de s’énerver uniquement dans ses pensées, on pourrait presque croire qu'il se tape un petit délire personnel, plutôt étrange... Qu’est ce qui n’est pas étrange dans le cara d’Hotaru ?

Bien qu’il n’aime pas particulièrement tout ce qui implique le moindre effort, si on lui donne quelque chose au quel pense, à résoudre, il enchainera les déductions avec brio jusqu’à ce que le mystère soit résolu. Tout cela en ne prêtant attention qu’aux petits détails entourant la sphère quotidienne. Si rien ne peut l’importuner, le mystère s’en chargera.


my physic...


2113, une nouvelle décennie invivable. Un monde où la transgénèse s’accroit de façon alarmante, où une espèce étrange cohabite avec l’être humain. Une espèce qui se veut être au plus bas de l’échelon, servante de l’Homme, son créateur. Elle qui doit endurer le moindre de ses caprices et se terrer face à lui pour éviter tout châtiment. Un être ne vivant que de soumissions et de subterfuges. Dans un monde où l’Homme est roi, le Neko se doit de cacher ce qui fait de lui un être différent. Ainsi donc, cachant ses origines, il peut découvrir le monde à sa façon, passant inaperçu, échappant aux regards ténébreux de ceux qui voue une haine profonde envers eux. Hotaru, né humain, sympathise pourtant pour cette philosophie qu’adopte la majorité des Neko : se fondre dans la foule, la masse. Vivre de façon à passer inaperçu. Une philosophie simple d’application qui permet de n’avoir aucun accrochage.

Aussi son physique se veut-il être banal. Lycéen d’une taille respectable, étonnement grand pour une personne ayant si peu de ressource mais loin d’être considéré comme immense. Non, il a seulement une taille presque adulte. Un corps fin, aux muscles peu prononcés. Hotaru est comme un enfant un peu trop grand. Son visage pousse à croire qu’il a quelques années de moins et pourtant il n’est pas bien vieux. Cela s’apparente aussi à son corps dénué de muscles à proprement parler. En soit il a une force comparable à celle d’un jeune adolescent. Pourtant ce n’est en rien une gêne à son égard. Puisqu’il est voué à tout faire pour économiser la moindre goutte de sueur, on ne peut dire qu’il lui soit vital de pouvoir porter deux fois son poids. Cela n’influe en rien sur son physique. Bien qu’il soit assez maigre, au point d’en voir la sculpture de ses côtes, extérieurement on n’y prête guère d’attention. Ses vêtements cachant la plus grande partie de son corps, personne ne remarque ce manque de graisse. Mieux vaut trop peu que trop ? ~

Son visage enfantin aux traits peu prononcés est en partit caché par sa chevelure bouclée. Ni longs, ni court, ses cheveux bruns tombent légèrement sur sa nuque, de quoi la cacher en grande partie, ainsi que sur ses yeux émeraude que l’on entrevoit entre deux mèches de cheveux.
Quant à son styles vestimentaire, il reste lui aussi banal. De quoi passer inaperçu. Un uniforme lycéen ou une tenue des plus banale tel que le T-Shirt – jeans. Jamais sur son trente et un. Pas de quoi passer dans une revue de mode ~
Me&You
Juste quelques formalités
codé par Kannone.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Invité


Omae Hotaru - If I don't have to do it, I won't. Empty
MessageSujet: Re: Omae Hotaru - If I don't have to do it, I won't.   Omae Hotaru - If I don't have to do it, I won't. EmptyLun 2 Juil - 21:24

Tient ta "cherry" :cherry:
Revenir en haut Aller en bas

Hotaru Omae

Hotaru Omae

♛ Messages : 156
♛ Date d'inscription : 01/07/2012
♛ Age : 23

♛ Informations
Âge:
Groupe:
Métier: Discipline ou Métier

Omae Hotaru - If I don't have to do it, I won't. Empty
MessageSujet: Re: Omae Hotaru - If I don't have to do it, I won't.   Omae Hotaru - If I don't have to do it, I won't. EmptyLun 2 Juil - 21:25

Han merci c'est trop gentil
*la gobe*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Takao Ishikawa

Takao Ishikawa

♛ Messages : 96
♛ Date d'inscription : 03/05/2012

♛ Informations
Âge: 17 ans
Groupe: élève
Métier: Nada :3

Omae Hotaru - If I don't have to do it, I won't. Empty
MessageSujet: Re: Omae Hotaru - If I don't have to do it, I won't.   Omae Hotaru - If I don't have to do it, I won't. EmptyLun 2 Juil - 21:42

Jolie fiche, je valide ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Psyche

Psyche

♛ Messages : 230
♛ Date d'inscription : 03/05/2012

♛ Informations
Âge: 23 ans
Groupe: Professeur
Métier: Professeur de Français

Omae Hotaru - If I don't have to do it, I won't. Empty
MessageSujet: Re: Omae Hotaru - If I don't have to do it, I won't.   Omae Hotaru - If I don't have to do it, I won't. EmptyJeu 12 Juil - 16:17

Welc'houm :3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nekoacademia.forumactif.org



Contenu sponsorisé


Omae Hotaru - If I don't have to do it, I won't. Empty
MessageSujet: Re: Omae Hotaru - If I don't have to do it, I won't.   Omae Hotaru - If I don't have to do it, I won't. Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Omae Hotaru - If I don't have to do it, I won't.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Mashiro Hotaru
» La flegmatique empreinte que tu m'as laissé (HOTARU)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
N e k o A c a d e m i a :: ♛ Administration :: Présentations :: Validées-